FIP-PHAC-financialContribu_FrB&R (1).JPG

1361-2 Avenue Greene

Westmount, Qc

H3Z 2A5

info@raisondart.org

Nos partenaires / Our partners:

The views expressed herein do not necessarily represent the views of the Public Health Agency of Canada

Équipe / Team

Nathalie Hazan, MA, MFT

Fondatrice et présidente

"J'ai créé Raison d'art parce que je crois en la puissance de la créativité et de la collaboration. Pour moi, travailler collectivement permet de créer de l'art qui serait autrement inaccessible pour des individus. Le fait de travailler ensemble permet avant tout de créer des œuvres d'art à une échelle très ambitieuse. "

 

Au cours des 25 dernières années, Nathalie a travaillé en tant qu'entrepreneur social, artiste et psychothérapeute. Son amour pour l'art et son engagement pour le changement pour une meilleure société sont les forces motrices de Raison d'art. Nathalie est titulaire d'une maîtrise en art-thérapie et d'un diplôme d'études supérieures en thérapie de couple et de famille. Elle a réalisé des dizaines de murs d'art pour le compte de clients canadiens et internationaux en France, en Suisse, en Israël, à Hong Kong et aux États-Unis. Ses projets scolaires incluent le Collège Dawson, HEC Montréal, ainsi que plus de 30 écoles primaires et secondaires des 6 commissions scolaires de l'île de Montréal.

Nathalie Hazan, MA, MFT

Founder and President

"I created Raison d'art because I believe in the power of creativity and collaboration. For me, working collectively allows art to be created in a way that is otherwise out of reach for any one individual. Working together most importantly allows art to be created on a scale that makes ambitious ideals attainable."

In the past 25 years, Nathalie has worked as a social entrepreneur, an artist and a psychotherapist. Her love for art and her commitment to societal change are the driving forces behind Raison d'art. Nathalie holds a Masters in Art Therapy and a post graduate degree in couple and family therapy. She has completed dozens of art walls for Canadian and international clients in France, Switzerland, Israel, Hong Kong and the United States. Her school projects include Dawson College, HEC Montreal, as well as over 30 elementary and high schools from all 6 school boards across the Island of Montreal.

Anne-Marie Leduc       

Vice-Présidente

Pendant plus de 15 ans, Anne-Marie a travaillé comme avocate en droit de la jeunesse. Sa grande préoccupation du bien-être des enfants a toujours été sa motivation à travers les années. Depuis maintenant trois ans elle a choisi de s’impliquer dans des projets plus proche du domaine de la créativité toujours en gardant un lien avec les jeunes. Pour ce faire, elle s’est alliée avec Raison d’art afin de lui offrir son expertise dans le domaine de l’organisation de projets.

Anne-Marie Leduc       

Vice-President

For 15 years, Anne-Marie Leduc worked as a lawyer in Youth Rights. The well being of all children has forever been the motivating thread in her professional life. For the past three years, Anne-Marie has chosen to be involved in the organization of creative projects that overlap with her expertise and center on the healthy development of children. In this role, she is instrumental to Raison d’art.

Karine Bassal       

Adjointe administrative

Karine est une artiste montréalaise qui termine actuellement une maîtrise en éducation artistique à l'Université Concordia. Travaillant exclusivement à la peinture à l'huile pour réaliser des portraits à grande échelle, sa pratique artistique est guidée par le caractère unique des visages et le caractère distinctif de chaque regard, plus précisément ceux des femmes qui l'intriguent. Au cours de sa thèse en tant qu'étudiante diplômée, Karine tourne son regard vers l'intérieur alors qu'elle étudie elle-même son identité en explorant les lacunes et les recoupements qui se produisent lorsqu'elle passe du rôle d'artiste à celui de professeur dans des contextes différents.

Karine Bassal       

Administrative Assistant

Karine is a Montreal-based artist, currently completing her MA in Art Education at Concordia University. Working exclusively in oil paint to produce large-scale portraits, her artistic practice is driven by the uniqueness of faces and the distinctiveness of each gaze, more specifically those of women who intrigue her.  Through her thesis research as a graduate student, Karine is turning her gaze inward as she conducts a self-study of her identity by exploring the gaps and overlaps that occur when she moves between her roles as an artist and teacher in different contexts.

Prof. Claudia Mitchell     

Université McGill

Claudia Mitchell, Ph.D., MSRC, est une professeure éminente James McGill de la faculté d'éducation de l'Université McGill et une professeure honoraire de l'université du KwaZulu-Natal à Durban, en Afrique du Sud. À McGill, elle est directrice de l’Institut pour le développement humain et le bien-être et fondatrice et directrice du Laboratoire de cultures participatives à McGill. Ses recherches portent sur des approches visuelles et artistiques participatives pour travailler avec les jeunes et les communautés afin de traiter des problèmes sociaux critiques tels que l'équité des genres et la violence basée sur le genre. Elle travaille actuellement avec des filles et des jeunes femmes autochtones à plusieurs endroits au Canada et en Afrique du Sud, où le but est de soutenir les dialogues politiques et communautaires guidés par les filles et dirigées par des jeunes pour le changement. Elle travaille également avec des équipes de recherche dans un large éventail de contextes internationaux pour lutter contre la violence basée sur le genre, notamment en Suède, en Éthiopie, au Mozambique et en Inde. Elle est cofondatrice et rédactrice en chef de la revue primée Girlhood Studies: An Interdisciplinary Journal. Elle a beaucoup écrit sur les méthodologies visuelles participatives: Doing Visual Research; et Participatory Visual Methodologies: Community, Policy and Social Change.

Claudia Mitchell, PhD, FRSC

McGill University

Claudia Mitchell, PhD, FRSC is a Distinguished James McGill Professor in the Faculty of Education, McGill University and an Honorary Professor at the University of KwaZulu-Natal in Durban, South Africa. At McGill she is the Director of Institute for Human Development and Well-being and the founder and director of the Participatory Cultures Lab at McGill. Her research focuses on participatory visual and arts based approaches to working with young people and communities in relation to addressing critical social issues such as gender equality and gender based violence. She is currently carrying out this work with Indigenous  girls and young women in a number of fieldsites in Canada and South Africa where the aim is to support girl-led/youth-led ‘from the ground up’ policy and community dialogue to bring about social change. She also works with research teams in a wide range of other country contexts to address gender based violence, including Sweden, Ethiopia, Mozambique, and India. She is the co-founder and Editor-in-Chief of the award-winning journal Girlhood Studies: An Interdisciplinary Journal. She has written extensively in the area of participatory visual methodologies: Doing Visual Research; and Participatory Visual Methodologies: Community, Policy and Social Change.

Aurélie Lebrun

Research Coordinator

Aurélie Lebrun est géographe (PhD, université McGill) et anthropologue (MA, EHESS). Elle est actuellement chercheuse au Conseil des Montréalaises de la Ville de Montréal et mène une recherche sur la traite et la sécurité des femmes pendant le Grand Prix de Formule 1 à Montréal. Chercheuse à la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse jusqu’en 2018, elle a travaillé sur le droit à l’égalité et à la non-discrimination pour les personnes en situation de handicap dans l’espace public, sur le harcèlement sexuel, l’intimidation en milieu scolaire, l’homophobie et la transphobie.au Québec. Aurélie est également impliquée dans l’école alternative de sa fille Georgia et y organise des ateliers de sensibilisation aux droits humains. Passionnée de recherche sur les genres et dans les écoles, Aurélie est coordonnatrice de la recherche pour le projet PortraitX de l’organisme Raison d’Art. Elle court également souvent pour rester en forme et continuer de travailler, de militer et de croire à une société, des écoles exemptes de toutes discriminations et violence.

Aurélie Lebrun 

Coordonnatrice de la recherche

Aurélie Lebrun is a geographer (PhD, McGill University) and anthropologist (MA, EHESS). She is currently a researcher at the Montreal Council of the City of Montreal and is conducting research on trafficking and women's safety during the Formula 1 Grand Prix in Montreal. Researcher at the Commission on Human Rights and Youth Rights until 2018, she worked on the right to equality and non-discrimination for people with disabilities in the public space, on sexual harassment, bullying in schools, homophobia and transphobia in Quebec. Aurélie is also involved in the alternative school of her daughter Georgia and organizes human rights awareness workshops. A passionate researcher on gender and schools, Aurélie is research coordinator for the PortraitX project of Raison d'Art. She also runs often to stay in shape in order to continue working, campaigning and believing in a society and schools free of all forms of discrimination and violence.

Aron Rosenberg

Assistant à la recherche

Aron est un enseignant du secondaire devenu étudiant de deuxième cycle à l'Université McGill. À McGill, il est impliqué dans l'écriture créative, le jardinage, l'activisme et le mouvement de pleine conscience. Les recherches d'Aron explorent les dimensions cachées d'Internet et les conséquences des modes de vie numériques des jeunes. Son objectif est de soutenir les efforts des éducateurs pour aider les élèves à développer une littératie numérique responsable et critique. Aron passera l'année 2020 hors ligne.

Aron Rosenberg

Research Assistant

Aron is a high school teacher turned graduate student at McGill University. At McGill, he is involved with creative writing, gardening, activism, and mindful movement. Aron's research explores the hidden dimensions of the internet and the consequences of young people's digital lifestyles. His aim is to support educators' efforts to help students develop responsible and critical digital literacies. Aron will be spending the year 2020 offline.